Description de l'appartement.

Aller en bas

Description de l'appartement.

Message par Invité le Lun 30 Juil - 9:59



L’appartement



Une double porte en bois peinte de blanc s’ouvre sur un hall d’entrée, un sol de marbre et un papier peint crème à motifs et dorures agrémentent les parois. D’un côté de la porte nous avons à disposition un porte parapluie en fer forgé doré et un porte manteau à pieds, les murs sont assez vides à part une peinture sur un mur représentant ce que l’on peut voir de la fenêtre de la pièce à vivre.

Continuons avec celle-ci, la transition se faisant uniquement avec voute en bois similaire au parquet. Cette pièce est meublée d’une cheminée avec son canapé en face, d’une bibliothèque et de divers petits guéridons, ici encore, les murs sont assez vides. Une table à manger est située au milieu de la pièce avec quatre chaises. Cette pièce donne sur plusieurs autres.

Notamment la cuisine, plans de travail de marbre et boiseries cendre, avec une cuisinière de faïence noire. Quelques rangements au mur dans la même teinte que les plans de travail. Et un garde mangé prend le quart du pan de mur droit.

Une autre porte donne sur la salle d’eau, ici encore très peu de meubles, une baignoire à pied siège au milieu de la pièce, une petite étagère occupe un coin avec quelques produits de soin et crèmes précieuses, pas de maquillage, avec quelques serviettes propres en bas. Et seul un lavabo et un miroir prennent de la place sur le mur. Ici toute la faïence est blanche comme les murs, quoiqu’un peu plus cassés que les meubles.

La chambre est la seule pièce qui fait plus personnelle, avec un grand lit encombré de moult coussins et un gros édredon siège au pied de ce dernier. La moquette est jaune crème et les murs bleu et crème, il n’y a pas de rideaux aux fenêtres, à croire que cela ne gêne pas notre lapine. Au-dessous de cette dernière se trouve un bureau inspiration Louis XV de boiseries marron chocolat où se trouvent divers livres et une grosse machine à coudre avec quelques outils de coutures et patrons dispatchés en bazar. A côté de ce dit bureau se trouve un meuble de rangement semblable à ceux des archivistes avec une abondance de tiroirs. Une grande penderie prend tout le pan du mur du fond, du coin jusqu’à la fenêtre, de l’autre côté de celle-ci se trouvant un mannequin de couture.

L’ensemble de l’appartement reste sobre, coquet et un poil vide, hormis la chambre qui reflet plus la personnalité de sa propriétaire.


Bien que l’électricité soit un moyen courant d’éclairer une pièce Solinne n’a pas opté pour ça. Préférant les lumières faibles à cause de ses yeux, tout l’appartement est parsemé de lampes à huile et de deux cheminées. C’est l’éclairage auquel elle était habituée étant petite. De plus, les deux grandes fenêtres situées dans le salon assurent une luminosité tout à fait acceptable pendant plus de la moitié de la journée.

L’eau courante est également disponible qu’au niveau des lavabos, la baignoire est à l’ancienne, à remplir à la bassine avec une eau chauffée dans la cuisine.

C’est ce qui fait le charme de cet appartement, spacieux mais ancien.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum