Une retrouvaille ou un départ? [ouvert]

Aller en bas

Une retrouvaille ou un départ? [ouvert]

Message par Luka A. Rioleia le Dim 26 Aoû - 18:31

-"Approchez approchez, venez jeter un oeil sur nos beaux hybrides!...
-Je veux celle-là!...
-Combien vous voulez pour ces magnifiques...
-Proooomotion spéciale!
-Je peux vous proposer autre chose si vous le souhaitez..."

Le marché de Laerde, à l'air chargé des mauvaises odeurs des ordures et des crasseux en tous genres, se couvrait chaque matin d'une clameur un peu plus insupportable à l'ouverture du marché aux Hybrides. Quoi de plus attrayant, touristique, dans ce repaire de crapules, que de pouvoir reluquer à loisir des créations de l'Homme, produits improbables de leur science infecte et de la nature sauvage, se trainer sur le sol de cages rouillées et puantes ou au bout de lourdes chaînes, avec pour finalité d'en emporter un ou plusieurs avec soi comme un vulgaire souvenir, et de s'en servir en tant qu'esclave?
Entassées les unes sur les autres, les cages cernées par les clients potentiels produisaient un son insupportable, que ce soit les plaintes, les rires et bavardages de la foule ou les aboiements incessants des vendeurs qui annonçaient leurs prix.
Au centre du lieu dit, une estrade de planches de bois servait de salle de vente aux enchères, où montaient et descendaient les pauvres créatures, ainsi que les prix.
L'agitation de ce lieu tapait sur les nerfs de l'une d'entre elles.

Blottie au fond d'une cage sombre serrée contre d'autres, Luka, hybride femelle Rathian rose de naissance et dont la cote en vente d'esclave s'élevait à des hauteurs dignes d'une fortune princière, dont la superbe crinière couleur de cerisier avait toujours le don pour attirer l'oeil plein de convoitise des chercheurs d'Hybrides rares, toisait de loin les passants, du fond de sa prison.
Un air excédé sur son visage et sa position roulée en boule dans son coin indiquant que sa patience était à bout n'empêchaient pas les clients de susciter l'attention de son vendeur, un homme à la barbe bien grise et fournie, vêtu de peaux d'animaux diverses et à la voix rocailleuse.

"-Notre Rathian Rose, monsieur! Attention celle-là est une rareté! Observez bien sa magnifique couleur rose, digne des plus belles princesses n'est-ce pas?
-Vous en voulez combien pour celle-là? Il me la faut!
-Ho ho, monsieur est intéressé? Je vous préviens, celle-ci n'est pas donnée...
-ça ne fait rien, j'ai les moyens de payer! Ha ha!
-Dans ce cas monsieur, je vous la vends!"

Luka écoutait chaque conversation depuis l'ombre de sa cellule. En entendant celle-ci, son regard s'assombrit et un fin sourire se dessina sur ses lèvres. Remuant légèrement, elle leva les yeux pour regarder le visage de son... nouveau maître? Rien que cette idée lui fit frissonner le corps d'une sorte d'excitation, comme si le dénouement d'une longue attente se présentait enfin.
L'acheteur s'approcha de sa cage, hélant la Rathian d'un geste de bras.

"Psst! Ma jolie! Viens, viens voir ton maître..."

Comme l'hybride rose ne bougeait pas, celui-ci saisit la chaîne qui trainait sur le sol de la cage et attachée au cou de Luka et tira pour la forcer à s'approcher, à sortir de l'ombre, pour pouvoir détailler son visage à la lumière du jour.
Luka lui lançait une expression lascive, ses grands yeux bleus sur son visage brillants de vie et d'une sorte de malice se plantant dans ceux de son maître avec une envie irrésistible. D'entre ses lèvres sortirent des sons clairs et cristallins au timbre charmant.

"-Enchantée, maître... Mon nom est Luka..."

Ses mains grimpèrent le long du bras qui la tenait par le cou, avec un fin sourire.
"Vous êtes un des rares qui méritent d'admirer une telle hybride, n'est-ce pas? Vous savez que vous en avez de la chance? Que je laisse vos yeux se poser sur mon visage..."

Le client la secoua légèrement, un peu agacé, ne désirant qu'admirer plus encore la beauté séduisante de la Rathian.

"Fermes ta bouche, esclave, et laisse-moi te regarder, je veux m'assurer qu'il n'y a aucun vice sur ton corps... Cela serait dommage pour toi si jamais je m'en rendais compte après!"

Luka sourit encore. Sa voix, se voulant sensuelle et étonamment coopérative, continuait pourtant à sortir de sa bouche.

"Des vices?... Oh...Oui, j'en ai... Mais pas sur le corps, non, je suis parfaite...♥"

Ces paroles, semblant intéresser l'homme, le firent sourire lubriquement.

"Ah oui, ce genre de vices-là? Eh bien nous vérifierons ce soir si tu dis vrai. En attendant, silence!"

Il la jeta au sol de la cage sans douceur, mais les mains délicates de la Rathian Rose s'accrochaient toujours au bras de son maître. Elle semblait retenir son attention, comme s'il ne voulait pas qu'il parte, s'y cramponnant jusqu'à ce que ses ongles rentrent à travers ses vêtements, telles les épines d'une ronce dans laquelle on s'empêtre et se fait des accrocs.

"Mais.. Vous savez... La bonne relation entre un maître et une esclave... Il faut aussi que son esclave puisse s'amuser... Maître... êtes-vous... amusant? ♥"

Alors que l'homme restait dubitatif devant le visage rayonnant de cette esclave qui avait le culot d'ignorer ses ordres de se taire, il sentit comme des lames lui transpercer la peau du bras. Les ongles acérés de la Wyvern s'étaient plantés si profond dans ses vêtements qu'ils avaient percé la peau sans difficulté. Il ressentit d'abord le pincement douloureux des griffes avant d'être foudroyé par une douleur infiniement plus puissante. Comme si le gel s'emparait de son corps et gangrénait tout son bras, depuis l'endroit où les ongles s'étaient plantés. Sa bouche se déforma en une grimace hurlante et un vif cri de douleur s'en échappa tandis qu'il retirait son bras pour se rouler sur le sol. Luka lécha ses doigts, un sourire satisfait sur son visage, ses yeux plissés ne perdant pas une miette du spectacle de ce pauvre homme se tordant par terre.

"Hmmm... Vous êtes si délicieux à regarder ainsi...♥ Je vous adore déjà, maître... Le poison contenu dans mes ongles vous plaît-il?♥"

l'homme, après avoir repris ses esprits, haletant et en sueur, s'excuse pitoyablement auprès du vendeur.

"Je... je ne vais pas la prendre finalement... Celle-là là-bas a l'air moins... agressive! Moins folle!"

Le vendeur soupira et se tourna vers sa prisonnière qui semblait toute satisfaite de son comportement. Une douleur si délicieuse à voir... Voilà ce qu'elle aimait.

-Tu m'énerves, Luka! Chaque fois que j'ai un client qui veut t'acheter, il faut que tu le fasses fuir!
-Ce n'est pas ma faute s'ils n'ont pas les couilles pour me supporter~
-Je devrais... Oh, et puis zut, de toutes façons, on dirait que de la compagnie arrive pour toi. Tu n'as pas intérêt à me l'abîmer celle-là!

Luka tourna sa tête, essayant de la passer en dehors des barreaux qui la gardaient enfermée à l'ombre. Une nouvelle? Dans sa cage? Est-ce qu'elle serait amusante au moins?
avatar
Luka A. Rioleia

Messages : 12
Date d'inscription : 10/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une retrouvaille ou un départ? [ouvert]

Message par Kikuchi Rinko le Lun 1 Oct - 16:40

Un beau matin de printemps ! A moins que ce ne soit l'automne. Peu importe, il faisait chaud, et à cause de la chaleur corporelle déjà élevée de l'hybride, celle-ci restait à l'ombre et vidait ses réserves de boissons. Si elle était là, ce n'était pas un hasard. En effet, il fallait voir plutôt cela comme une suite de causes et de conséquences. Plus sérieusement, la DevilJho était ici car on lui avait dit que dans ce marché, on vendait des hybrides vivants, dont des très rares. Qui dit hybrides vivants très rares, dit prix. Qui dit prix, dit qualité. Qui dit qualité, dit repas royal. A vrai dire, la DevilJho n'avait pas beaucoup le sens du goût. Elle mangeait uniquement pour manger, et non pas pour se la jouer gastronome.

La vie est trop courte pour couper doucement sa nourriture cuite des heures à l'avance et observer le morceau au bout d'une fourchette, pour ensuite la mettre en bouche et dire "Mhh ! La saveur de ce mets et parfaite, on peut ressentir la maîtrise qu'à le cuisinier pour maîtriser l'acidité naturelle de la viande et ensuite l'utiliser comme ... " Regard terrorisé en direction de la petite au fond qui pose ses billets sur la table tout en alignant les assiettes et en s'en barbouillant partout sur le visage. C'est ça la vraie gastronomie, c'est un spectacle !

Rinko tenait en laisse son dessert, acheté dans la matinée. Un hybride Gypcéros de deux mètres et plus de hauteur, qui était joyeux d'avoir été acheté malgré son prix exorbitant. Celui-ci ne cachait pas sa joie en narguant les autres qui étaient encore encagés ! Car il fallait dire que les prix étaient tellement hauts, et les hybrides de tellement mauvaise qualité en ces lieux, que les gens venaient ici plutôt pour visiter qu'autre chose. Le Gypcéros n'hésitait pas à se vanter :

- Ma maîtresse et moi, on va devenir les mercenaires les plus réputés de tout le pays !

Avant de lui prendre l'épaule comme un vieux camarade. Quel comportement abject. Celui-ci, elle n'allait pas le rater. Elle le toisa un instant, avant de changer son regard de direction et dire calmement :

- Oui ...

Puis, elle tira un coup sur sa laisse pour lui rappeler ce qu'il était. Elle manqua ensuite de trébucher sur des chaînes, pour finalement se raccrocher à une cage, réveillant des rires des badauds qui passaient par là. Soupirant longuement, l'estomac sur pattes posa sa main sur le manche de son épée, ce qui avait rendait la scène plus pitoyable qu'avant. Il était tout à fait normal qu'avec une épée pareille, elle finirait écrasée dessous et implorant de l'aide en tentant de la dégainer. Son calme, elle reprit.

- Continuons, il me faut plus de mercenaires.

- Mais, ils se sont moqués de vous, allez leur refaire le visage !

Le vendeur à sa droite éclata de rire. C'en était déjà trop. Elle esquissa un long sourire sarcastique sans vie, et lança calmement au Gypcéros.

- Tu fais chier.

D'un pas de côté, la jeune fille se retrouva en face du vendeur, qui avait facilement une tête de plus qu'elle, et le saisit par le col. Celui-ci s'arrêta de rire et lui répondit d'un sourire :

- Tu essaies de faire quoi, là, gamine ?

Sans même lui laisser le temps de réagir, il l'envoya balader d'un coup de pied dans le ventre, la faisant lâcher sa laisse et mordre la poussière. Le Gypcéros courut à son secours pour l'aider à se relever, elle le repoussa, et lança entre deux respirations :

- Je suis trop faible ...

D'un geste habile, la DevilJho se remit sur pied, et ramassa son épée pour la raccrocher à son dos. Après avoir vérifié que son kimono ne soit pas tâché, elle ajouta :

- C'est bon, on y va.

Le Gypcéros écarquilla les yeux. Il l'avait sur-estimée, ses bonnes paroles n'étaient donc que mensonges ? C'était juste une gamine avec une épée sur le dos ? Elle l'avait choisi uniquement pour la protéger ? Désillusion totale. Il soupira, et la rejoignit, moins motivé qu'avant.

- Hum, vous pensez vous en tirer comme ça ? Cette gamine a froissé mon gilet et elle part sans payer ?

Grande inspiration de la part de la "gamine". Sans rien dire, elle s'avança juste en face de la personne, et lui demanda froidement :

- Qu'est-ce que je vous dois ?

Pour la première fois depuis le début, l'homme se sentit déstabilisé face à cette femme. Il la repoussa rapidement, tenta de reprendre courage, et déclara bien fort :

- Un nouveau gilet, c'est à dire 2500 zenis, ou des coups jusqu'à ce que vous implorez le pardon. Tant pis pour votre joli minois.

Tout en se craquant les articulations, il attendit la réponse de la jeune fille qui réfléchissait avec ses grands yeux qui trahissaient une certaine incompréhension.

- Va pour les coups.

Il rit, et se rua sur elle. Il avait réellement besoin de se défouler. Elle avait à peine touché son gilet. D'un pas de côté rapide, il passa à travers et s'écrasa sur l'étal derrière la jeune fille. Alors qu'il tenta de se relever, elle lui sauta dessus, stabilisant ses membres, et le défigura comme elle l'aurait fait avec une brique. Malheureusement, elle n'avait pas eu le temps de récupérer une brique, alors elle laissa la bague ornée qu'elle avait sur le majeur s'occuper des dégâts non contondants. Lorsqu'elle eut fini de lui refaire la face, elle se releva, et s'inclina profondément, la main tremblante, visiblement amochée par les coups.

- Pardon. Je crois que je vous ai fait mal.

Elle récupéra la lame, et continua son chemin, rassurant par la même occasion son Gypcéros qui était joyeux d'avoir eu la guerrière qu'il espérait. Les personnes autour n'avaient même pas pensé à intervenir, tant la scène était devenue surréaliste. Arrivés à une intersection, elle sortit un morceau de saucisse de sa sacoche, et se mit à la manger en demandant à son compagnon d'infortune :

- On va par où ?

Un homme sorti de nulle part arriva par la droite, en hurlant "MEDIC !!". Il avait visiblement été empoisonné, son bras pourrissait à vue d’œil. Or, un bras pourri n'est pas comestible. Qui dit pas comestible, dit qu'on ne peut pas le manger. C'est pas bien. Lorsqu'il passa à côté d'elle, elle lui fit un croc-en-jambe et se positionna sur lui. Elle sortit son matériel, et analysa. Poison de rathian rose, injecté il y a entre dix et vingt minutes. Taux de survie : 61%. Elle lui injecta un anti-douleur, puis prépara sa première préparation d'anti-poison. Elle fit ensuite un rapide mélange d'herbes avant de l'injecter dans la victime, qui semblait se calmer. La DevilJho sortit un morceau de tissus dans son sac, et installa les garrots. Impossible de sauver le bras, autant éviter la gangrène de se propager. Un médecin se ramena rapidement, demandant où était le blessé. Elle ramassa ses affaires, puis se releva.

- Il est tiré d'affaire, je vous laisse vous débrouiller avec le reste, lança-t-elle d'un air dédaigneux avant de reprendre son chemin. Ces herbes lui avaient coûté 400 zenis la branche ... Là où ça devenait intéressant, c'était de savoir qu'il y avait une hybride Ratian Rose aux alentours. Les hybridations de Rathian roses, réussies, étaient autant rares que celles des DevilJho à cause de la récessivité des gènes. Peut-être que si ça n'avait pas été un hybride "Un peu rigolo" comme dirait-on des hybridations ratées, elle pourrait la récupérer pour ... le travail.

Rinko la repéra bien vite. A première vue d'oeil, ce n'était pas une hybride "Un peu rigolote". Même l'inverse. Elle allait saigner l'argent qu'elle avait pris avec elle, mais tant pis. Un autre homme était déjà en train de marchander, proposant des prix déjà intéressants. Elle le poussa rapidement, et demanda :

- Combien la rathian ?

Le vendeur rit doucement avant de répondre :

- Je suis désolé, ce monsieur était là avant vous ...

Elle jeta un œil au "monsieur" en question. C'était l'homme qu'elle venait de pousser. Il avait une tête de puceau. Encore un type pas tout à fait net qui voulait profiter d'elle pour ses formes plutôt que son poison. Dans quel monde vit-on ...

- Combien vous proposiez, monsieur ?

Il hésita avant de répondre :

- 70'000 !

Elle haussa les sourcils, et dirigea son regard vers le vendeur :

- D'accord, le double pour moi, et je donne un pourcentage au monsieur pour dédommagement.

- Hein ? rétorqua le monsieur qui n'allait pas se laisser faire, 170'000 pour moi !

La DevilJho soupira.

- Vous comprendrez bien vite, que si je demande le double, c'est que je ne suis pas au zéro près ..., elle revient vers le vendeur, sourit, et lança : 340'000 et mon épée dans la gueule de ce monsieur.

Le vendeur, ça lui plaisait bien. Malheureusement, le monsieur ne renchérit pas, et devant cette fille il n'avait aucune chance. Et vu la taille de l'épée ... Il prit rapidement ses jambes à son cou sans demander son reste. La DevilJho ferma les yeux, et soupira :

- Vous la vendiez combien à la base ?

- Euh ... 50'000, mais vous la prenez pour 340'000, hein ?

- Trop cher, 40'000.

- 40'000 ? Mais, non !

- Elle était combien ce matin ?

- Je ... 1500.

- Votre franchise me plaît, va pour 45'000. Vous avez de quoi vivre longtemps avec ça, et je sais pertinemment que vous ne la vendez pas à n'importe qui.

La DevilJho posa l'argent sur la table, ramassa les clés, et se dirigea calmement vers la cage, lançant par la même occasion au Gypcéros :

- C'est bon, tu n'as pas à m'avancer de l'argent, j'ai réussi à marchander suffisamment.

Le vendeur éclata de rire. Si l'autre ne s'était pas cassé en courant, il aurait dû lui vendre la Rathian et cette petite aurait eu honte à proposer un prix qu'elle ne pouvait pas se payer. C'était une génie. En plus, il avait de quoi nourrir sa famille pour un mois. Sa femme sera contente ! Cela faisait un moment qu'il n'avait rien vendu d'aussi onéreux. Surtout qu'il donnait peu de temps à la petite pour se retrouver en train de pourrir vivante au bord de la route à cause d'une Rathian trop récalcitrante. Et là il pourrait la récupérer pour la revendre ! Rinko ouvrit la cage, et sans même s'approcher de la Rathian, lui ordonna :

- Dépêche toi de sortir, j'ai pas que ça à faire.

Puis, elle attacha la laisse de son Gypcéros au barreau de la cage et lui dit :

- C'est bon, tu me serviras plus à rien, je te désadopte. Au plaisir.

Sans même attendre que la Rathian soit sortie, elle continua sa visite du marché sans se soucier du fait qu'elle la suivra ou pas. Dans tous les cas, si elle ne la suivrait pas, elle finirait tôt ou tard par être capturée et revendue à des gens moins bien intentionnés que la DevilJho ...

_________________
Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Roarrrr !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Groaar.
avatar
Kikuchi Rinko

Messages : 25
Date d'inscription : 29/09/2012
Localisation : Devant le réfrigérateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une retrouvaille ou un départ? [ouvert]

Message par Luka A. Rioleia le Lun 1 Oct - 21:13

Luka ricanait doucement de son petit divertissement tout en regardant au dehors. Les barreaux de sa cage l'empêchaient de passer la tête au dehors tant ils étaient étroits, alors la Rathian se tortillait pour avoir le bon angle de vue hors de sa prison étriquée et sombre. Finalement, en se mettant un peu de travers, elle parvint à avoir un angle suffisant pour voir la prochaine cliente arriver, et prendre même la place du client qui venait tout juste d'aborder le vendeur barbu à peaux de bêtes.

-Hoho, alors c'est elle la prochaine? Pensait Luka. Bien, voyons voir ce qu'elle vaut. Fait monter les prix, ma belle~

La Rathian se recula et vint se reculer à nouveau dans le fond de sa cage, trainant derrière elle la chaîne qui pendait à son cou, s'installant les fesses dans l'angle sombre et prêtant l'oreille à la conversation, ricanant d'avance.
La jeune femme portait un kimono vert et une jolie coiffure qui la faisait ressembler à une poupée. C'était d'autant plus comique que cette petite courageuse se trainait une épée monumentale dans le dos et tenait déjà la laisse d'un autre esclave, qui semblait bêtement excité par le fait d'être sorti de sa cage. Il avait une drôle d'odeur de caoutchouc, qui lui rappelait de loin ces gros piafs à moitié zingués qu'on lui avait montré dans les Marais. Ah tiens, sa courte formation à la chasse lui manquait. Le frisson de tenir une arme...

Tout d'un coup, l'ennui gagnait Luka. La Rathian se sentait des besoins de grands espaces. Cela faisait trop longtemps qu'elle croupissait dans cette cage, trop longtemps que son coeur de Wyvern secrètement blessé rêvait de briser ses barreaux et d'être libre. Qu'est-ce qu'une Reine des Wyverns faisait dans l'ombre? Sa place était dans les cieux, la terre lui appartenant! Tout d'un coup, son coeur de wyvern avait des envies de chasse. Ressentir le frisson, mâter les wyverns... comme au bon vieux temps. à quoi bon se divertir bassement de ces bien maigres divertissements, à faire se tordre de douleur chacun de ses "prétendants..." Il était peut-être temps de viser plus haut.

Le regard de la jeune Rioleia se raffermit tandis que les prix grimpaient. Apparemment la chasseuse -du moins ce qui en avait l'air- ne lâchait pas l'affaire et s'affirmait vivement face à son concurrent, son épée étant un argument qui pesait lourd dans la balance. Voyant que l'homme qui comptait tenir tête à la gamine s'enfuit à toutes jambes, elle éclata de rire et en conclut que la fille avait gagné. C'est décidé, elle serait donc sa maîtresse.

Luka se tâta. Allait-elle seulement suivre la gamine sur un coup de tête et une envie de liberté? Ou regretterait-elle sa décision? Pourtant elle s'amusait beaucoup ici. Elle était nourrie, logée, et, s'il n'y avait que cette cage, elle était tout de même bien lottie ici.
Mais son coeur de wyvern se serrait à cette idée de ne rien faire de sa vie qu'attendre qu'un amusement passe à sa portée. Elle espérait finalement qu'on vienne la sortir. Cette jeune fille semblait toute déterminée. Oh non, elle ne l'aurait pas avec ses charmes, Luka allait devoir jouer fin pour se faire accepter.

La cage de sa porte s'ouvrit. Le grincement de l'acier était un bruit si étranger à ses oreilles qu'elle en sursauta. Voilà douze ans que cette porte n'avait pas bougé.

- Dépêche toi de sortir, j'ai pas que ça à faire.

Entendit-elle alors que l'extérieur semblait l'appeler Le vendeur comptait son argent en riant, tandis que la Rathian se traina -oui, la cage est basse de plafond- vers la sortie, ayant enroulé en écharpe autour de son cou sa chaîne. Elle jeta un clin d'oeil au passage au pauvre hybride qui tenait compagnie à la demoiselle il y a peu, venant de se faire grossièrement abandonné. Elle le "remerciait" en quelque sorte de lui céder la place, tout en profitant de sa face d'ahuri dépité d'être abandonné ainsi. Elle suivit du regard la femme avant de croiser les bras, rictus aux lèvres et orgueil à fleur de peau.

-"Pfeuh, elle s'imagine que je vais la suivre, pour le prix qu'elle a payé?"

Pourtant, pas plus tard que deux secondes plus tard, voilà que la Rathian faisait un bref signe d'adieu à son vendeur -entendez par là un joli majeur dressé en l'air-, avant de se lancer derrière son acheteuse qui semblait bien désinvolte. Elle la rejoignit prestement avant de passer devant elle.

-Minute... J'ai pas dit que je ne venais pas.

Secouant sa chevelure rose, Luka la testait du regard, elle sondait curieusement l'expression de la jeune femme. Finalement, elle acquiesca et décroisa les bras, replaçant sa chaîne autour de ses épaules.

-Je suis du voyage. Mon nom, c'est Luka.

La questionnant ainsi du regard en espérant connaître le nom de sa... "maîtresse."
avatar
Luka A. Rioleia

Messages : 12
Date d'inscription : 10/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une retrouvaille ou un départ? [ouvert]

Message par Kikuchi Rinko le Lun 1 Oct - 22:08

-Minute... J'ai pas dit que je ne venais pas.

Cette voix semblait interpeller la Deviljho. Elle se retourna, et observa la jeune inconnue qui lui avait parlé, et l'observa un moment, écarquillant ses grands yeux noirs pleins d'attention.

-Je suis du voyage. Mon nom, c'est Luka.

Étrange. En général, quand on lui parlait comme ça, c'était quand elle payait une quête, et que des gens joignaient sans demander sa permissions sous prétexte qu'une créature aussi frêle et innocente n'avait pas la force de battre un Lagiacrus seule. En général, elle faisait l'imbécile pour qu'ils aient au moins une blessure à vie. Au final, un mort et deux estropiés. Et elle qui pleure car son kimono est déchiré.

- Hum ?

Mais il n'y avait pas de quêtes ... Pour tout dire, elle était au marché, et cherchait un repas. Pourquoi l'interpellerait-on ? Elle se souvint ensuite. En fait, l'hybride qu'elle avait acheté ce matin a voulu se rebeller et s'était cassé en courant tout en lui tirant un doigt, mais comme elle était fatiguée, elle l'a laissé courir et en avait acheté un autre. Ou quelque chose du genre. Soudainement, une illumination. En fait elle venait de l'acheter il y avait au moins trois-quatre jours, et elle s'était échappée, mais était finalement revenue ? Non, elle ne l'aurait pas laissé s'échapper. Tant pis. A moins qu'elle l'eut choisie pour son poison ! C'était une rathian rose, c'est pourquoi elle sentait le poison ! Cela lui revenait à présent. Un sourire vint illuminer son visage, et elle lança doucement :

- Enchantée ...

Rinko tenta de se souvenir ce qu'elle voulait faire. Puis, elle se rappela qu'elle allait bientôt avoir faim, et qu'il fallait prioritairement trouver de la nourriture. Guidée par son instinct, elle attrapa la Rathian par le bras, et se mit à piquer un sprint, écartant la foule et éjectant les gens sur son chemin contre les murs, avec une vivacité étonnante. Pour finalement arriver, non pas devant un grand restaurant qui dégageait une bonne odeur de nourriture, mais ... une boucherie. Rinko se posta devant, et croisa les bras, tout en observant les animaux éviscérés suspendus à l'entrée.

- Mhh ... Ils sont là depuis deux jours pour les popos de gauche.

Elle prit un air professionnel, et ajouta :

- Anteka, les en tous cas de droite sont là depuis 3 à 5 jours. A cette température et vu l'écosystème qui se développe sur ces cadavres ...

Elle jeta un œil vers la Rathian et pris un air mesquin :

- Tu mords un coup dedans, tu vomiras plus que ce que tu mangeras pendant au moins une semaine.

Rinko soupira, prenant une mine effarée :

- Tous les restaurants du coin sont fournis par cette boucherie ... Il faut sortir de la ville pour avoir quelque chose de frais à manger ... Mais je suis perdue et j'ai faim. En plus deux personnes nous suivent depuis tout à l'heure et voudront très certainement quelque chose de nous deux ...

Bruits de mouvements brusques aux alentours. Elle les voyait. Ces tas de chairs à l'odeur si particulière qui attendaient le bon moment pour l'attaquer. Son estomac n'était pas dupe. Elle souffla doucement à la Rathian :

- Je te propose ça, on va au fond de cette ruelle, et on fait semblant d'observer cette carte. Ensuite, on ressort, et quand ils nous attaqueront, on les ... consomme.

Sans demander son reste, elle se dirigea vers la ruelle, ou l'animation de la ville se dissipait grandement, en toute sureté, comme si rien ne pouvait lui arriver, laissant la Rathian sur place. Et elle avait bien vu. Aussitôt engouffrée, deux personnes semblables à des vendeurs d'esclaves, d'un point de vue vestimentaire se hâtèrent de la coincer, la dague à la main.

_________________
Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Roarrrr !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Groaar.
avatar
Kikuchi Rinko

Messages : 25
Date d'inscription : 29/09/2012
Localisation : Devant le réfrigérateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une retrouvaille ou un départ? [ouvert]

Message par Luka A. Rioleia le Mar 23 Oct - 21:19

Devant l'étrange réaction de sa maîtresse, Luka papillonna des yeux. Mais... qu'est-ce qu'elle a? Elle vient juste d'oublier qu'elle venait de l'acheter pour une bonne somme? Elle n'était peut-être qu'une gamine, après tout, et la Reine du Continent se sentit bien mal de devoir voyager avec une amnésique pareille... Mais elle préféra n'en rien dire, se contentant de maintenir la chaîne de son cou enroulée autour de ses épaules et de la suivre.
Elle ne savait toujours pas son nom.
Mais enfin, quitte à avoir une maîtresse atteinte d’Alzheimer, autant s'amuser avec, cela compenserait un peu et égayerait le voyage de quelques cris de souffrance suaves.~

Soudain, la gamine se saisit de la main de Luka et l'entraine dans une course folle, bousculant les foules pour courir dieu sait où... Décidément tout va trop vite pour la jeune femme qui aurait mieux fait de rester encore une fois dans sa cage... Se prenant les gens que sa maîtresse renversait dans la figure, elle commençait à trouver cela limite vexant.

-Maiiiiiiis?!

Lorsqu'elles s'arrêtèrent devant une boucherie de basse qualité, la Rathian se pencha pour reprendre son souffle.

"P'tain... Qu'est-ce qui te prends?"

Pour toute réponse, elle eut droit à un discours sur la faune et la flore microscopique des jambons d'Anteka et autre mets carnés dont la gamine avait l'air friande, mais la quantité bactérienne qui la rebutait était conséquente...
C'est vrai, Luka avait faim aussi. Cela faisait des jours qu'elle n'avait rien avalé de consistant, parce que, il faut bien le dire, cette infâme bouillie que l'on vous sers en cage, ça n'est que de l'eau et du bouillon, avec un genre de... pâte, dedans, et vous ne voudriez même pas savoir s'il s'agit d'un morceau de pain baignant dans le potage ou un genre de bout de cervelle de dieu sait quoi...
Alors, un bon morceau de barbaque, ça ne serait pas de refus, mais... Vu l'état de la viande, il valait carrément mieux de se bouffer un bras. C'est alors que sa génie de maîtresse eut une idée.
Apparemment, il s'agissait de croquer des personnes... Mais c'est quoi, cette fille... Luka ne mangerait jamais personne... Cette idée lui retourna l'estomac, elle préféra tirer la langue et la regarder faire de loin...

Les deux hommes repérés par la jeune fille sortent de leur cachette, l'encerclant et l'acculant contre un mur. à ce moment, Luka aurait souhaité avoir un siège et un seau de pop-corn, ne se souciant guère de la situation dans laquelle se trouvait sa maîtresse. Si elle les tuait, elle mangerait et Luka fera comme si elle n'avait rien vu... Mais si l'inverse se produit, Luka pourra s'en aller comme une fleur. Elle devait bien être assez grande pour savoir mourir dignement, non?~

Reprenant sa chaîne, qui avait tendance à tomber, elle se cale dans un coin et observe la scène en retrait. Pas question de mettre ses jolies pattes manucurées dedans. Et encore moins de toucher aux cadavres une fois qu'elle les aura croqués... Eurk.

-Allez, vas-y ma grande, fais-les crier, divertis-moi.~

Spoiler:
Sorry pour le retard. >w<
avatar
Luka A. Rioleia

Messages : 12
Date d'inscription : 10/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une retrouvaille ou un départ? [ouvert]

Message par Kikuchi Rinko le Mar 4 Déc - 19:31

Les deux personnes pas tout à fait joyeuses et sympathiques semblaient menaçantes ... La Deviljho laissa s'esquisser un sourire vicieux sur son visage... Et quel sourire...! Des jolies dents blanches visiblement bien entretenues... Acérées comme des lames de rasoir... Comme l'épée longue de Miyamoto lui-même...! L'homme n'hésita pas à déblatérer ses lourdes paroles pleines de sens...

- Eh bien petite, on est perdue...? Que fais-tu donc avec cette arme étrange sur le dos...?

Il s'approcha d'elle, dague à une main, main baladeuse pour le reste...Posa ensuite sa main sur elle... Et ne put réagir avant de se faire happer par le bras, emmené dans un autre coin de rue à une vitesse vertigineuse...L'autre mit un moment à réagir, avant de poursuivre la petite dangereuse... Arrivé à un autre croisement un morceau de son ami lui gicla à la figure... Il écarquilla les yeux, vit l'incarnation, la métaphore même de la terreur... Terreur qui dévorait les restes de son compagnon d'infortune... Elle le remarqua rapidement, lui sauta à la gorge... Repeint les murs de la ruelle et le disloqua dans ses cris de popos qu'on égorge...

La petite DevilJho finit par ressortir de la ruelle où elle avait mangé à l'abri des regards... La rathian avait attendu sagement... Incapable de couvrir les arrières de sa maîtresse...

- Tu n'es pas très brave, j'aurais mieux fait d'acheter un popo...

Elle lui tendit un bras arraché où il restait de la chair... De ses griffes elle arracha les muscles qu'elle jeta sur sa Rathian... Puis elle termina d'aiguiser le bras au niveau de l'ancienne épaule pour en faire un objet pointu... Qu'elle jeta ensuite contre un mur avec une telle force qu'il s'y planta avec un angle droit...! Elle soupira... La regarda... Puis lui fit signe de continuer son chemin...

- Dis moi... As-tu une famille... Ou quelque chose du genre...? Où veux-tu aller...? C'était bien ma veine...Traverser un grand territoire pour m'offrir un repas royal... Voilà que j'ai mangé du bandit comme chaque matin...

Elle soupira de nouveau... Puis regarda sa Rathian... Et finit par sourire... Et lui porter sa main ensanglantée à l'épaule...

- Peut-être es-tu une grande gastronome...? Retournons au marché... Et désigne moi un hybride qui pourrait-être digne d'un repas royal... On le mangera ensemble... Et si tu auras fait un bon choix...Je te garde... Sinon... Je te revends à des gens moins bien intentionnés que l'homme à qui je t'ai acheté... Je connais de bonnes mauvaises personnes...

Elle sourit de nouveau... Saisit la main de son compagnon de fortune... Et l'emmena au centre du marché pour qu'il puisse faire son choix...

_________________
Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Roarrrr !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Groaar.
avatar
Kikuchi Rinko

Messages : 25
Date d'inscription : 29/09/2012
Localisation : Devant le réfrigérateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une retrouvaille ou un départ? [ouvert]

Message par Luka A. Rioleia le Mer 5 Déc - 15:25

Luka soupire de plaisir à entendre les cris affolés de bétail égorgé émis par les deux individus, en train de se faire charcuter par sa maîtresse. Oh, la vue du sang ne la gênait pas du tout au contraire, et les cris leur allaient à ravir. De quoi la satisfaire pendant un petit temps.~
Bien sûr ce qui lui plût moins fut de se voir tendre, après la boucherie, un bras humain entier, et de manquer de se recevoir des muscles gorgés de sang sur sa jolie figure, et de tâcher ses cheveux si bien entretenus. Ce qui l'intéresse, c'est la douleur, rien que d'imaginer l'atroce souffrance d'être dépecé vivant la faisait frémir de plaisir, mais un bras coupé sans cerveau à faire réagir ne présente aucun intérêt, encore moins pour les muscles qui ne faisaient que tacher. Et pas question qu'elle les mange! ça vient de gens, quand même. Enfin, un poulet grillé ou une salade, ça doit forcément se trouver, pas besoin de bouffer des imbéciles de voleurs.

~Juste les faire souffrir~

Marchant aux côtés de sa maîtresse, elle l'écoute attentivement. Elle avait beau être bien bizarre niveau mental, elle ne la trouvait pas moins sympathique et se dit qu'elle a bien de la chance d'être tombée sur quelqu'un comme elle, que sur un crétin d'humain qui n'aurait été bon qu'à se frotter aux ongles empoisonnés de la Rathian, ou encore un pervers~ Enfin, ils auraient été drôles un temps, puis elle se serait sans doute encore échappée. Mais Shisma ne semblait pas de ce genre-là. Tiens, d'ailleurs, elle lui souriait.

-" Dis moi... As-tu une famille... Ou quelque chose du genre...? Où veux-tu aller...? C'était bien ma veine...Traverser un grand territoire pour m'offrir un repas royal... Voilà que j'ai mangé du bandit comme chaque matin..."

Sa main teintée de sang sur l'épaule de la Rathian lui rappela quel était désormais son rôle, elle était son hybride, son esclave. Pourtant, la Deviljho lui tendait la main, au lieu de la prendre bêtement par la chaîne qui était encore attachée à son cou. Cela la fit sourire doucement.~

-" Peut-être es-tu une grande gastronome...? Retournons au marché... Et désigne moi un hybride qui pourrait-être digne d'un repas royal... On le mangera ensemble... Et si tu auras fait un bon choix...Je te garde... Sinon... Je te revends à des gens moins bien intentionnés que l'homme à qui je t'ai acheté... Je connais de bonnes mauvaises personnes..."

La Rathian eut un sourire forcé, bien sûr qu'elle ne voulait pas être revendue! Mais bon, pourquoi encore manger un hybride? Elle eut une idée de génie tandis qu'elles se dirigeaient toutes deux vers le marché.

-"Hmm, je n'ai peut-être pas d'idée d'hybrides à manger, maîtresse, mais je sais où nous pourrions aller afin de nous procurer un bon repas... J'ai entendu parler de la guilde des chasseurs... Pourquoi ne prendrions pas une quête et choisissons le monstre le plus savoureux qui rôde dans les environs? Je meurs d'envie de chasser, plutôt qu'une proie facile..."

Oui, maintenant qu'elle était "libre", les instincts de Luka revenaient. La Reine du Continent, la Rathian Rose voulait reprendre la chasse! Comme au bon vieux temps! Et rien de mieux qu'un compagnon d'armes pour cela...

-"Un Yian Kut-ku? Savoureux et croustillant... Un Plesioth? Sans arêtes et bien moelleux... Nous n'aurions qu'à l'attrapper puis le manger~... Et puis, nous serions payées."

Attendant sa réponse, elle lui sourit amicalement.
avatar
Luka A. Rioleia

Messages : 12
Date d'inscription : 10/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une retrouvaille ou un départ? [ouvert]

Message par Kikuchi Rinko le Mar 11 Déc - 22:37

-"Hmm, je n'ai peut-être pas d'idée d'hybrides à manger, maîtresse, mais je sais où nous pourrions aller afin de nous procurer un bon repas... J'ai entendu parler de la guilde des chasseurs... Pourquoi ne prendrions pas une quête et choisissons le monstre le plus savoureux qui rôde dans les environs? Je meurs d'envie de chasser, plutôt qu'une proie facile..."

La petite ne réagit pas tout de suite, occupée à discerner les odeurs qui émanaient de la zone.

-"Un Yian Kut-ku? Savoureux et croustillant... Un Plesioth? Sans arêtes et bien moelleux... Nous n'aurions qu'à l'attrapper puis le manger~... Et puis, nous serions payées."

Elle finit par tourner la tête.

- Ok.

Puis, sans rien ajouter d'autre, elle sortit un morceau de bras de son kimono et se mit à le manger patiemment en restant postée sur place tout en fixant la Rathian de ses grands yeux, et ce sans rien dire, au milieu de la foule, pendant de longues minutes.

- On court ?

Puis, une fois son bras fini, elle le planta dans la jambe d'un monsieur plutôt baraqué qui passait à côté. Celui-ci poussa un râle de douleur alors qu'elle lui sautait dessus pour lui enlacer le cou avec son bras. Cela fait, elle lui brisa la nuque d'un geste puissant et sec, difficile à imaginer venant d'un si petit corps, puis fonça dans une direction en lançant un regard noir à sa camarade.

Plutôt que chercher à esquiver les gens sur son chemin, elle s'arrêta devant eux pour les tuer un a un de la même manière qu'elle avait tué l'autre, sans rectifier sa ligne de course. Même les échoppes sur son chemin y passaient, détruites par le passage rectiligne de la DevilJho.

Rapidement, les gens s'écartèrent et la laissèrent passer, et le peu de gens qui ont tenté de la poursuivre ou de l'arrêter finirent par y renoncer. La DevilJho put ensuite quitter la ville.

[ On continue dans un terrain de chasse ? 8D ]

_________________
Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Roarrrr !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Groaar.
avatar
Kikuchi Rinko

Messages : 25
Date d'inscription : 29/09/2012
Localisation : Devant le réfrigérateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une retrouvaille ou un départ? [ouvert]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum